La RPE in situ pour comprendre l’effet du traitement thermique sur les coupes pétrolières

04 novembre 2020 par Ewen Lescop
Le site RPE lillois a du pétrole… et des idées ! Leur étude sur des coupes pétrolières dérivés du même pétrole initial montre qu’elles se comportent différemment sous activation thermique.

Le site RPE lillois d’Infranalytics, en partenariat avec la société Total, a contribué à la compréhension des effets du traitement thermique sur les coupes pétrolières. Cinq fractions de pétrole dérivées du même pétrole brut initial ont été étudiées dans la gamme de température de 293-673 K. Les résultats de la spectroscopie à ondes continues (CW) et de la spectroscopie RPE pulsée montrent que les fractions de pétrole se comportent différemment sous activation thermique. Cette étude, dont les résultats ont été publiés dans Energy & fuels, une revue de l’ACS, a ainsi pu mettre en évidence que pendant le traitement thermique, aucun changement de conformation ne se produit, mais que cela a un impact sur la maturité de la matière organique avec la rupture des chaînes de soufre.