Qui sommes-nous ?

Infranalytics, infrastructure de recherche créée au 1er Janvier 2022 (FR 2054)  résulte de la fusion de trois infrastructures de recherche françaises dédiées à la caractérisation et à l’analyse chimique. Grâce à une collaboration étroite entre ces infrastructures en réseaux, Infranalytics propose aux acteurs académiques et industriels un accès à des outils analytiques de pointe, complémentaires, ainsi qu’une expertise scientifique et un support technique au meilleur niveau pour la réalisation d’une large gamme d’expériences dans les domaines de la santé, de l’environnement, de l’énergie, des matériaux ou de l’agro-alimentaire.
Les missions de la Fédération sont notamment :
  • de mettre à la disposition de la communauté scientifique nationale et internationale (accès validé par un comité d’experts indépendants) les outils les plus performants dans les meilleurs délais en optimisant leur utilisation,
  • de favoriser l’accueil des chercheurs dans les Entités,
  • de mettre en place une Politique de données et promouvoir une politique de science ouverte,
  • de dynamiser la recherche nationale dans les domaines analytiques qu’elle couvre,
  • de favoriser la création de réseaux nationaux, européens et internationaux,
  • de consolider la communauté scientifique assurant le développement méthodologique, instrumental et informatique dans les domaines,
  • d’assurer une formation des jeunes chercheurs et ingénieurs au plus haut niveau,
  • de hisser au plus haut niveau international les techniques analytiques de la Fédération, en structurant la politique de mise à niveau ou d’enrichissement du parc existant,
  • de mener une réflexion collective sur l’évolution du réseau en fonction de l’avancement des technologies et des besoins des utilisateurs et de proposer la planification de l’acquisition des nouveaux équipements.

Au sein d’Infranalytics sont rassemblés les spectromètres des trois infrastructures de recherche précédentes :

Infrastructure de recherche en Résonance magnétique nucléaire à très hauts champs (RMN – THC)

L’infrastructure de recherche RMN-THC est composée de onze spectromètres de RMN à très hauts champs (750 à 1 000 MHz) localisés dans sept laboratoires répartis sur le territoire français. La RMN est une spectroscopie qui, en exploitant les propriétés magnétiques des noyaux, permet de sonder la structure et la dynamique à l’échelle atomique de substrats en solution ou à l’état solide.
En savoir plus

REseau NAtional de Résonance paramagnétique électronique interDisciplinaire (RENARD)

Cette infrastructure de recherche met en réseau les équipements de résonance paramagnétique électronique avancée (imagerie, RPE pulsée, hauts champs…) des laboratoires français et les équipes expertes de cette technique pour accueillir les utilisateurs. Cousine de la RMN, la RPE permet d’étudier l’état et l’environnement local des éléments paramagnétiques et d’en tirer des informations sur la structure et la dynamique des centres radicalaires.
En savoir plus

Réseau national de spectrométrie de masse FT-ICR à très haut champ (FT-ICR)

Cette infrastructure de recherche associe en réseau les sept spectromètres de masse FT-ICR à très haut champ (de 7 à 12 Tesla) du secteur académique en France. Les champs magnétiques élevés des instruments à disposition permettent aux utilisateurs d’obtenir une très haute résolution pour la mesure de masses moléculaires.
En savoir plus

Infranalytics est dotée d’équipements exceptionnels — voire pour certains d’entre eux uniques sur le plan mondial —, généralement extrêmement coûteux et nécessitant une expertise scientifique et technique pointue pour leur exploitation. Leur pilotage par le CNRS, en lien étroit avec les nombreux partenaires académiques tutelles des laboratoires, apporte à cette infrastructures de recherche distribuée une cohérence et une visibilité nationales. Infranalytics est inscrite sur la feuille de route nationale des infrastructures de recherche. Cet outil de pilotage du ministère de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation recense et labellise les infrastructures les plus stratégiques pour les communautés scientifiques françaises.

Les partenaires de nos infrastructures de recherche